• Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
  • Fédération Atmo
 
ActualitésQui sommes-nous ?L'air que l'on respireL'atmosphèrePublicationsRéglementationsEspace membres

Dans votre région :

Reseau Atmo

Rechercher :

scoopit Veille Air|Climat
Énergie|Santé


portail-environnement

21ème Conférence Internationale sur les Transports et la Pollution de l'Air "TAP 2016"

La 21ème Conférence Internationale sur les Transports et la Pollution de l’Air « TAP 2016 » se tiendra du 24 au 26 mai 2016 à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon. Partenaire de l'évènement, le réseau des AASQA interviendra à la table-ronde organisée sur le thème « Pollution atmosphérique dans les villes - Améliorations possibles pour les citoyens ».  

logo tap2016.png

  Programme TAP2016 180416  
 

Lire la suite...
 
ATMO France aux 3ème assises nationales de la qualité de l’air

ATMO France le réseau des AASQA participera aux 3èmes assises nationales de la qualité de l’air organisées par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et par l’ADEME qui se dérouleront à Paris les 22 et 23 septembre 2016. Pour cette édition, l’action dans les territoires sera à l’honneur.

 

Lire la suite...
 
Qualité de l’air : une surveillance performante au service de plans d’actions efficaces

Communiqué de presse de la Fédération ATMO France à l’occasion de son Assemblée Générale 

Qualité de l’air : une surveillance performante 

au service de plans d’actions efficaces 

La Fédération ATMO France des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’air (AASQA)*, réunies au Havre à l’invitation d’Air Normand(1) pour son Assemblée Générale, fait remarquer que les plans d’actions destinés à permettre aux Français de respirer un air de qualité conforme aux valeurs limites européennes ou aux recommandations de l’OMS, ne sont pas suffisamment évalués. 

Alors que les connaissances scientifiques confortent, d’année en année, les risques sanitaires liés à la pollution atmosphérique, la lente amélioration de la qualité de l’air est encore insuffisante pour offrir un air de qualité à l’ensemble des Français et à leurs enfants. Les plans d’actions pour réduire la pollution chronique sont un enjeu de santé publique. 

Conformément aux priorités du ministère en charge de l’environnement(2) pour 2016, les AASQA ont vocation à contribuer à l’évaluation et au suivi des plans d’amélioration de la qualité de l’air (plans de protection de l’atmosphère). Or les moyens nécessaires à cette évaluation et au suivi des plans d’actions sont tout à fait insuffisants, voire inexistants, alors même que les crédits ministériels alloués à la surveillance, et malgré les efforts de la Ministre, sont en baisse de -3,4 % pour 2016. 

La Cour des Comptes, dans son rapport publié le 21 janvier dernier(3), recommande au ministère en charge de l’environnement de « mesurer l’impact des actions mises en œuvre pour lutter contre la pollution de l’air dans le cadre des plans nationaux, des plans locaux, ainsi que lors des pics de pollution ». Elle préconise également de « mettre en œuvre un financement du réseau de surveillance de la qualité de l’air conforme au principe « pollueur-payeur » pour tous les secteurs économiques ». Certains secteurs comme les transports ne contribuent pas aujourd’hui. 

Les AASQA, qui rassemblent au sein de leurs conseils d’administration les différents acteurs concernés par la qualité de l’air, ont vu leurs missions évoluer, en vingt ans, d’un besoin de connaissances et d’état des lieux à une logique d’accompagnement en étude d’impact et en évaluation des politiques locales et régionales en faveur de la qualité de l’air. Avec leurs cartographies des territoires, leurs inventaires des sources de pollution et leurs outils de scénarisations prospectifs, les AASQA sont les acteurs, présents durablement sur les territoires, en mesure d’évaluer et de suivre, de manière indépendante, l’efficacité des plans d’actions, sur la qualité de l’air.

Aujourd’hui, moins d’un euro par an et par habitant est consacré à ces enjeux de surveillance, d’information du public, d’accompagnement et d’évaluation des plans d’actions de la qualité de l’air alors que les impacts de la pollution atmosphérique se chiffrent en centaines d’euros par habitant(4).

Les Présidents des AASQA fédérées au sein d’ATMO France

 

1) Air Normand lance le 1er avril la méthode Le Langage des Nez 

 (2) Cf. Courrier du 20 juillet 2015 de L. Michel et P. Blanc

(3) Cour des Comptes : Les politiques publiques de lutte contre la pollution de l’air

(4) Sénat : Pollution de l'air : le coût de l'inaction

 Contact Presse :

Nathalie TUBIANA

06.50.99.74.80

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Lire la suite...
 
Invitation Presse - 6ème édition des Nez d'Or & Lancement de la méthode Le Langage des Nez
Air Normand et ses partenaires ont le plaisir de convier la presse à la 6ème édition des Nez d'Or ainsi qu'au Lancement de la méthode "Le Langage des Nez" qui se déroulent le 31 mars et le 1er avril 2016 au Havre.


Lire la suite...
 
ATMO France le réseau des AASQA aux 17èmes Assises Européennes de la Transition Énergétique
assises nrj 2016.jpg
ATMO France le réseau des AASQA a participé à la 17ème édition des Assises Européennes de la Transition Energétique qui se sont déroulées les 26, 27 et 28 janvier 2016 à Dunkerque sur le thème "La société et les territoires en mouvement pour la transition énergétique !". 

Lire la suite...
 
Vœux d'ATMO France à la presse
Le Président Bernard Garnier entouré des membres du Bureau d’ATMO France le réseau des Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA), vous invite aux vœux à la presse autour d’une galette le vendredi 22 janvier 2016 de 13h30 à 14h30 au siège de la Fédération des AASQA.  

Dans le cadre de l’actualité, des enjeux et des perspectives 2016 pour ATMO France,  à savoir : l’après COP21, la mise en place des nouvelles régions, la fragilité confirmée des actuelles sources de financement des AASQA, les besoins croissants des citoyens et des acteurs pour des informations fiables sur la qualité de l’air et finement localisées sur l’ensemble du territoire national et d’outre-mer pour les aider à agir, la finalisation et la mise en œuvre de nouveaux plans (PNSQA/PRSQA) et de lois (Énergie, Santé, ..), la Fédération poursuit son engagement pour assurer une performance accrue du dispositif de surveillance de la qualité de l’air. 

ATMO France présentera lors de ses vœux à la presse les principales orientations de ses actions en 2016 dont notamment :
- ses réflexions pour conforter le financement des AASQA, 
- les outils existants ou à venir à destination des citoyens et des acteurs (dont les collectivités territoriales), fiables, homogènes sur l’ensemble du territoire, 
- son rapprochement avec des secteurs économiques comme l’agriculture. 
 
 
 
© 2016 Fédération ATMO France